De la CTB à ENABEL, du siège au terrain !

En juilllet 2017, je quitte la CTB… et en Janvier 2018 je retrouve ENABEL. Nouveau nom pour l’Agence Belge de Développement, nouveau point de vue aussi. Après plus de 2 ans passés au siège, je découvre les joies du terrain (https://www.facebook.com/EnabelinUganda/). C’est ainsi que j’ai rejoint l’équipe du projet SSU : Support Skilling Uganda. Composé de plus ou moins 80 collaborateurs, l’équipe œuvre au côté du Ministère Ougandais de l’Education et du Sport à promouvoir l’enseignement technique et professionnel.

L’idée est de rapprocher les écoles techniques et le secteur privé afin que les élèves puissent acquérir des compétences qui leur garantiront un emploi une fois diplômé.  Le projet se déroule dans 3 régions différentes de l’Ouganda : dans la région Albertine-Rwenzori (ici à Fort Portal), dans la région du Nord-Ouest (plus particulièrement dans et aux alentours des camps de réfugiés) et dans la région de Karamoja (situé au Nord-Est).

Parmi les outils et les différentes activités qui visent à soutenir la création de partenariat public-privé (PPP), le projet pilote un fond – le Skilling Developement Fund – qui, à terme, est censé être entièrement géré par le Ministère de l’Education Ougandais. Ce fond favorise la création de PPP grâce à l’octroi de subsides à une « joint-venture » entre un centre de formation et une entreprise (https://www.facebook.com/SkillsDevelopmentFund/).

Et c’est là que j’interviens. L’octroi de subside se réalise au terme d’un appel à propositions. Ensuite, la mise en œuvre des subsides nécessite un suivi plus ou moins important en fonction de la capacité des bénéficiaires. Ensemble avec mes collègues, nous nous assurons que le processus de sélection, la contractualisation et la mise œuvre se réalisent correctement.

Il s’agit d’un travail concret qui mêle à la fois le juridique, le financier et l’atteinte des résultats. Le travail est varié et les collègues très sympas. Je suis principalement basée à Fort Portal mais des déplacements réguliers sur Kampala ou dans les autres régions d’intervention sont au programme. Bref, les défis ne manquent pas et je suis très heureuse de me lancer dans cette nouvelle aventure professionnelle. La suite lors de nos prochaines éditions.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s