Des livres qui nous ramènent à l’essentiel

Habiter-le-monde

« Une hymne à la montagne, à l’amour, à la lumière du cœur. » Que demander de plus. Un livre sur la quête de l’essentiel à l’écriture dynamique et lumineuse. Ca se dévore goulûment et ça se digère lentement.

 

Pierre Rabi

 

Biographie en bande dessinée de Pierre Rabhi, disciple de la sobriété heureuse. Avec ses dessins magnifiques, le livre se prête à une lecture en famille et offre une formidable porte d’entrée pour discuter tous ensemble du rapport à la Terre.

Réconcilier connaissance paysanne et connaissance scientifique

En Ouganda comme dans bien d’autres pays, les recherches scientifiques menées sur des problématiques agricoles n’aboutissent en général qu’à un faible niveau d’adoption sur le terrain. La faute à des études déconnectées des réalités de terrain et d’une absence de dialogue entre scientifiques et paysans.

Réconcilier connaissance paysanne et connaissance scientifique est un des principes moteur de l’agroécologie. Pour mettre cela en pratique, Iles de Paix développe en Ouganda une approche intitulée « Recherche-Action Participative ».

Quelques principes clés de cette approche :

  1. Les sujets des recherches-actions sont définis par les paysans eux-mêmes sur base d’une analyse de leurs besoins et demandes
  2. Les paysans s’auto-organisent pour sélectionner parmi eux entre 8 et 12 personnes de « paysans-chercheurs » qui constituent un groupe de recherche-action. Un groupe par sujet identifié.
  3. Le groupe commence par clarifier la question de recherche, en essayant de bien cerner le problème auxquels ils sont confrontés. Ils rassemblent aussi au sein de la communauté les connaissances traditionnelles qui existent déjà pour faire face au problème.
  4. Le groupe de recherche-action est ensuite mis en relation avec une institution scientifique pour approfondir la question et identifier avec eux les solutions potentielles. Celles-ci font alors l’objet de tests sur le terrain. A cette étape, Iles de Paix joue un rôle clé en identifiant une institution scientifique qui s’engage à ne pas « snober » les connaissances paysannes, mais à venir les renforcer.
  5. Avant le lancer les tests sur le terrain, des visites d’échanges et d’apprentissage sont organisées par Iles de Paix avec l’appui de l’institution scientifique pour déterminer les solutions qui semblent avoir le plus de potentiel et l’adhésion des paysans.
  6. Tout au long du processus, le groupe de recherche-action rend régulièrement compte des progrès de la recherche à l’ensemble de la communauté dont il émane. Cela facilitera la dissémination des résultats et l’adoption des solutions préconisées.

Actuellement, en Ouganda, 5 recherches-actions participatives sont en cours. La semaine dernière nous étions sur le terrain pour tourner un petit documentaire à ce sujet. Celui-ci sera présenté fin mai lors du 1er Symposium National de l’agroécologie en Ouganda, évènement organisé par le réseau PELUM, un réseau pan-africain d’organisations de la société civile actives dans la promotion de l’agriculture familiale durable.

Silence, on tourne !

PAR

Documentaire à découvrir dans une prochaine édition !

A chacun ses talents !

S’ouvrir à l’autre, c’est aussi découvrir et apprécier ses talents.

Illustration en images tirées de la fête d’anniversaire d’Anna-Lou

BUWT4076

Réveil matinal au coin d’un feu qui renaît de ses cendres ! Notre trio a été subjugué par le talent de leurs amis d’école qui en deux temps trois mouvements ont rallumé le feu de la veille. Et pourtant la pluie était passée par là pendant notre nuit de camping.

A chacun ses talents : à gauche le podium de l’épreuve d’apnée ; à droite le podium du saut en longueur.

La beauté dans les détails !

En prenant ces photos, Laurent, nous rappelle l’importance des petites choses. Ces 1001 et un détails auxquels ont fini par ne plus faire attention, toujours happés par quelque chose de plus important, de plus grand, de plus bruyant. Se forcer à ralentir, à faire attention aux fragments, à voir le beau partout où il se cache. Tel est l’invitation que l’on vous lance. N’hésitez pas à nous partager les détails de votre quotidien 😉

 

Une boucle en 4 étapes !

Nous nous sommes retrouvés à Fort Portal avec nos super cousins. Après avoir passé une semaine à Fort-Portal et ses environs, nous somme partis pour une semaine de voyage dans le Centre-Ouest de l’Ouganda.

Premier arrêt au bord du Lake Albert dont c’était aussi une découverte pour nous. Superbe coucher de soleil. Bonne nuit mais chaude, et nous revoilà en route avec notre driver Shamil.

IMG_0161

Quelle belle route magnifique et nous arrivons à notre deuxième étape, le Murchison River Lodge. On mange le lunch et nous voilà partis pour un « boat drive » et une époustouflante ballade à pieds jusqu’au sommet des Murchison Falls. Le lendemain, matinée pour « chiller » au bord de la piscine. Et l’après-midi, en route pour un safari. Avec la nature qui se montre à nous, on ne s’ennuie pas à regarder les animaux. Quelle spectacle de marcher avec les giraffes ou d’observer les lions prendre leur gouter! Une vraie joie de redécouvrir avec les cousins le parc national de Murchison.

Le lendemain départ pour Jinja, notre 3ème étape. Arrivée à « Saranac on the Nile », endroit magique au bord du Nil. Plongeon dans la piscine, délicieux souper et une bonne nuit. Lendemain petit-déjeuner et en route pour la ville de Jinja que nous découvrons pour la première fois. Un peu de shopping dans les boutiques d’artisanat et de quoi préparer un bon souper d’anniversaire pour papa. Football et piscine au programme de l’après-midi. Le soir, on fête bien papa qui découvre tous ses cadeaux. Nous voila déjà bientôt à la fin du séjour.

IMG_5616

Dernière étape Entebbe où nous nous relaxons au Viavia café avant de nous envoler pour Bruxelles le soir. Quel beau voyage !

Lola

XBBQ6723

 

Habiter le monde !

Le titre de cet édito nous est inspiré d’un magnifique roman que nous vous présentons dans le Coin des lecteurs. Comment habiter le monde ?, ou la question du sens que nous souhaitons donner à nos existences. Se poser cette question, c’est s’interroger d’abord sur le lien que nous entretenons à nous-même, à ce qui gît au plus profond de chacun de nous. C’est s’interroger aussi sur le lien aux autres (non, l’enfer ce n’est pas les autres et le bonheur ne peut se construire sans un rapport curieux et apaisé à l’altérité). C’est s’interroger enfin sur le lien à notre « maison commune », en n’oubliant pas que nous n’y sommes que des occupants passagers.

Depuis notre dernière édition, nous avons eu le bonheur de vivre de biens beaux moments, en particulier en matière de lien aux autres et de lien à la nature.

Lien aux autres alimentés, par exemple, à l’occasion d’un week-end camping festif et sportif passé avec les amis de l’école sur le site même de l’école. Festif car ce fut l’occasion de fêter l’anniversaire d’Anna-Lou. Sportif car Anna-Lou avait choisi de placer son anniversaire sous le thème des Jeux olympiques (voir le clin d’œil photo). Lien à l’altérité comblé aussi par le bonheur d’accueillir pendant deux semaines le frère de Denis et sa famille. Joie de se retrouver comme si on ne s’était pas quitter, de partager avec eux, en toute simplicité, un peu de notre vie ougandaise, de leur présenter nos amis ougandais.

Joie aussi de redécouvrir à travers leurs yeux notre pays d’accueil. Leur visite s’est achevée par une semaine de « road trip » (voir le coin des Routards) dans le Centre-Ouest de l’Ouganda, l’occasion pour nous de revisiter des « lieux coups de cœur » et d’en découvrir de nouveaux. Au terme du périple, lors d’une réunion de rédaction improvisée pour récolter le sentiment de chacun, revenait sur toutes les lèvres le bien-être de s’être « reliés » à une Nature au pouvoir apaisant et envoûtant et une envie démultipliée de la protéger.

En matière de protection de la Nature, l’agriculture et l’alimentation responsable ont un rôle important à jouer. Découvrez dans le « Zoom de la Coopération », l’approche « paysans chercheurs » développée par Iles de Paix en Ouganda.

Et parce que le monde qui nous entoure est une œuvre d’Art à part entière, le coin des Artistes de cette édition lui est consacrée à travers quelques clichés de Laurent (le frère de Denis) intitulés « l’art du détail ».

On vous laisse sur l’habituel lien photos auquel vous pouvez accéder en cliquant ICI.

Prenez soin de vous, des autres et de la Nature !

On vous embrasse,

La Hees Family !

Un chameau tombé du ciel !

Décidément, cette école Sadhguru n’a rien d’ordinaire. Après un hélicoptère dans ma cours de récré (voir édition de Juin 2018), voici qu’un chameau s’invite à la fête. Oui, oui, un vrai chameau nous attendait ce matin là près du réfectoire. Et ce n’est pas l’imagination de nos enfants qui déborde. Regardez plutôt :

Experts Juniors, des jeunes désireux de donner du sens à leur talent

groupe_13a_012019_1920x640px-1

Le Programme Junior organisé par Enabel offre l’opportunité à de jeunes professionnels (moins de 30 ans) de partir travailler sur le terrain sur un des thèmes des Objectifs du Développement Durable (ODD).

Le programme leur offre une expérience professionnelle pratique dans un projet de développement d’une organisation belge de développement.

En février, ce sont 18 Experts Juniors retenus à l’issue d’un processus de sélection qui se sont envolés pour Burkina Faso, le Burundi, le Mali, le Maroc, le Mozambique, le Niger, le Rwanda, le Sénégal, la Tanzanie et … l’Ouganda.

Eh oui, bonne nouvelle pour Iles de Paix Ouganda, Valentine nous a rejoint pour 2 ans pour enrichir l’équipe en charge du programme Mpanga Super Farmers. Forte d’un master en économie et d’une expérience de 4 années en consultance, Valentine appuiera nos partenaires locaux sur les volets micro-finance (amélioration de l’accès des paysans que nous accompagnons à des services financiers appropriés) et études économiques pour la transformation et commercialisation de produits agricoles, notamment le maïs.

 

Couture ou tambour, à chacun sa forme de créativité !

Lola souhaitait mettre son année 2019 sous le thème de la créativité. Cela s’est traduit pour elle ces dernières semaines par une série d’ateliers de couture dans la section « fashion » d’un centre d’apprentissage professionnel de Fort Portal. Coussin, jupe, serviettes de tables, pantalon,  voici quelques unes des réalisations de Lola :

LOLA

De son côté, Anna-Lou a décidé de s’initier au djembé, sous la guidance de Lubega, un artiste de Fort Portal :

Lisez jeunesse !

Calpurnia-l-apprentie-veterinaireCalpurnia est un livre qui m’a vraiment marqué. C’est un livre très naturel et un livre vintage. Le numéro 1 parle de deux mouffettes que Calpurnia et son frère ont adopté. Tout se passe bien, mais un jour une des moufettes ne veut plus manger. Alors le frère de Calpurnia, Travis, les apporte à l’école et elles sont sorties du sac. Tout le monde a paniqué et une des moufettes finit par prouter. Alors ils ont eu une semaine de vacances en plus car ils ne pouvaient pas apprende dans un odeur pareille. Le numero 2 parle de Calpurnia dont la maman n’avait pas trop envie qu’elle devienne vétérinaire. Mais un jour l’animal préferé de la maman (un mouton) a des problèmes pour accoucher. Alors ils ont appelé le vétérinaire qui était déjà chez des gens. Mais il est quand même venu. Comme il était pressé, il est vite reparti. Mais Calpurnia a remarqué qu’il y avait encore un bébé. La maman de Calpurnia était très inquiète mais Calpurnia a essayé de le faire sortir en poussant sur le ventre de la maman mouton parce que le bébé etait mal placé pour naître. Pour finir, tout s’est bien passé. Il était vivant.

Je remercie Nanou (Anne) et Emilie pour ces deux livres super cool.
LOLA

couv_ast_generique_19-min

Astrapi est un super magazine pour les enfants de mon âge et plus. Je suis abonnée et je reçois le magazine deux fois par mois. Astrapi, c’est un magazine super cool, créatif, amusant et meirveilleux. Trois fois sur quatre (le plus souvent donc) il y a l’astra plus qui est une sorte de bricolage et c’est ma rubrique préférée. J’adore aussi les petits bonjours ou les photos de ce que les gens ont fait. Ca s’appelle « SALUT LES ASTRAPAINS ».

Je remercie Mamounette (Noelle) de m’avoir abonnée.

P.S Pardon de ne pas encore avoir parlé d’Astrapi sur le blog. C’est parce que je suis trop fan 😉

Lola

 

 

Sami-et-Julie-CE1-Cycle-2-Vive-les-vacances

 

Sami and Julie is a story that can make you learn how to read in french.

I like it so much !

Anna-Lou