Deux ans déjà !

Dans quelques jours, nous nous envolerons vers la Belgique pour quelques semaines de vacances et de retrouvailles amicales et familiales.  Jour pour jour, cela fera deux ans que nous posions les pieds sur le sol ougandais.

Notre réunion de rédaction a naturellement pris la forme d’une discussion « point d’étape ». 3 mots forts s’en dégagent : Famille – Ecole – Eveil

Famille : La dimension familiale de notre expérience ougandaise ressort comme un élément fort souligné par tous. Lola trouve ainsi que les moments de joies en famille caractérisent bien les deux années écoulées. La qualité des moments passés à 5 est encore soulignée par Géraldine, qui pressent que ces souvenirs communs que nous nous construisons nous rendent plus unis, plus soudés. Denis souligne encore la complicité forte qui relie notre trio dans cette aventure africaine. Cette discussion autour de la famille a fait écho avec deux lectures récentes que nous vous partageons dans le « Coin des lecteurs ».

Ecole : Du côté des enfants, leur école revient aussi comme un élément clé de ces deux premières années. Pour Romain, « l’école Sadghuru, c’est la plus chouette école du monde ! ». Anna-Lou se souvient qu’en arrivant elle pensait que ce serait compliqué d’apprendre une nouvelle langue. A présent, elle trouve que c’était très facile. Lola aime elle le fait que l’école essaie de créer beaucoup de liens entre les petits et les grands. C’est vrai que l’école Saghuru joue un rôle clé dans l’épanouissement de nos enfants en Ouganda. Pas étonnant du coup, qu’une fois encore, elle tient la Une dans plusieurs rubriques de cette édition. Les enfants vous invitent ainsi à aller faire un tour dans le « Coin des artistes » pour un article sur la première édition du « Boum-Boum shake the room, music festival » et dans le « Clin d’œil photo » pour une étrange surprise.

Eveil : Regarder dans le rétroviseur les deux années écoulées, c’est aussi se rendre compte que le temps passe, que les expériences qui se mettent sur notre route nous éveillent à de nouvelles choses. Anna-Lou voit qu’elle a grandi quand elle regarde dans sa bibliothèque les livres qu’elle lisait à son arrivée. Denis constate lui que les « couches culottes » ont disparu de la maison, comme pour nous souligner que nous n’avons plus de bébé. Parmi les évolutions, chacun exprime dans ses mots propres le lien plus étroit que nous entretenons avec la Nature. Il y aussi quelque chose de l’ordre de la gratitude quand Lola exprime réaliser davantage la chance qu’elle a par rapport à beaucoup d’autres. Cette idée de gratitude, Géraldine l’étend aussi à l’environnement qui nous entoure ou encore au fait d’être en bonne santé. Denis retient lui de ses deux ans le plaisir de se dépouiller et se sent plus que jamais adepte de la  philosophie de Baloo « Il en faut peu pour être heureux ! ».

Non discutés lors de notre réunion de rédaction mais qu’on voulait vous partager, retrouvez aussi dans cette édition des nouvelles des projets d’Enabel quand l’écologie se mêle à l’empowerment dans le « Zoom de la Coopération » et une idée d’escapade pédestre dans la région de Fort Portal dans le « Coin des Routards ».

On vous laisse en images avec le traditionnel lien photos.

On vous embrasse très fort. Impatients de croiser certains d’entre vous dans quelques jours.

La Hees Family

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s